Vous souhaitez vous inscrire à notre blog?

S'abonner
Point de vue de chat : les bruits intenses, ça me fait peur !

Point de vue de chat : les bruits intenses, ça me fait peur !

Point de vue de chat : les bruits intenses, ça me fait peur !

Nous autres félins, nous avons la chance d’avoir une ouïe surdéveloppée. Après tout, nos ancêtres sauvages en avaient bien besoin pour localiser leurs proies. Nous entendons même mieux que les chiens, c’est dire ! Nous faisons partie des mammifères capables d’entendre la plus grande plage de fréquences et cela nous permet de percevoir les sons les plus aigus, et donc de débusquer les souris plus facilement ! 

Cependant, nos oreilles sont sensibles aux bruits intenses. Ces derniers peuvent être particulièrement effrayants lorsque nous ne les attendons pas ou que nous ne pouvons pas en distinguer l’origine. Par exemple, un bruit soudain comme une sonnerie, une porte qui claque ou même le sifflement d’une bouilloire peut nous faire prendre la fuite. Inutile de parler des orages ou des feux d’artifice ! C’est ce qu’il y a de pire pour nous. Non seulement ils font énormément de bruit, mais en plus ils sifflent et explosent dans le ciel en faisant de la lumière ! 

Apprenez à reconnaître les signes d’un chat gêné par le bruit 

Je me suis habitué aux bruits de la maison. Quand je vois mes propriétaires mettre des vêtements dans le sèche-linge, je sais qu’il va y avoir du grabuge ! Je préfère m’installer dans la pièce où FELIWAY Optimum est branché, au moins je sais que j’y serais au calme. 

La plupart des bruits du quotidien ne gênent pas les humains, c’est que leur ouïe n’est pas aussi développée que la nôtre. Toutefois, il me parait important que les propriétaires de chats sachent lorsque leur minou est gêné par le bruit. 

  • Lorsque votre chat quitte la pièce précipitamment pour rejoindre sa cachette, il est évident qu’il est effrayé.
  • Il peut arriver que le chat se toilette pour se rassurer et oublier le bruit qui le dérange.
  • S’il reste calme, mais a les pupilles dilatées et les oreilles aplaties, il se peut qu’un bruit l’ait effrayé. Il se peut également qu’il se montre agressif envers une personne à proximité, c’est ce qu’on appelle l’agression redirigée. 

Comment aider votre chat à faire face au bruit 

Mes propriétaires ont appris à faire attention à moi, ils connaissent mes limites et les respectent. 

  • Chaque fois que le téléphone sonnait, j’avais l’habitude de quitter la pièce à toute vitesse. Maintenant, ils ont changé la sonnerie et baissé le volume pour que je ne sois plus surpris.
  • Ils s’assurent que j’ai accès à mes cachettes et m’ont même aménagé un coin douillet dans un carton sous leur lit. L’isolation sonore est au top !
  • Lorsqu’ils passent l’aspirateur, ils m’installent dans une autre pièce, mettent ma station de radio préférée et ferment la porte.
  • J’ai remarqué qu’il y avait un nouvel appareil dans la cuisine, un mixeur. Il fait un bruit étrange et je n’ai pas pu m’empêcher d’avoir peur la première fois que je l’ai entendu. Mes propriétaires ont fait attention à ne pas trop l’utiliser au début et ils ont eu raison car maintenant il ne me gêne plus vraiment.
  • Lorsqu’il y a des feux d’artifice, ils ferment les rideaux pour que je ne voie pas les éclairs lumineux. Ils restent dans le salon avec moi et nous regardons la télé ou nous jouons pour détourner notre attention des bruits extérieurs. Ils installent également toutes mes ressources dans la pièce afin que je puisse y rester jusqu’à la fin des nuisances sonores. 

Aidez-le à s’habituer 

Ne grondez surtout pas votre félin lorsqu’il est effrayé. Cela ne ferait qu’aggraver la situation ! Au lieu de cela, essayez de : 

  • Lui faire écouter de nouveaux sons et bruits régulièrement, notamment ceux des nouveaux objets que vous souhaitez introduire dans le foyer. Cela l’aidera à les intégrer à sa routine.
  • Assurez-vous qu’il a accès à un espace calme et sécurisant pour se retirer. Personnellement, j’aime me cacher sous le lit ou sur l’armoire du dressing.
  • Assurez-vous que votre chat ne se cache pas dans un endroit dangereux, comme à l’intérieur de la machine à laver. Si vous le voyez y entrer, faites-le sortir doucement et installez-le ailleurs.
  • Le désensibiliser progressivement en l’habituant aux sons qui posent problème. Par exemple, commencez par mettre la radio à bas volume et augmentez le volume progressivement jusqu’à trouver un niveau qui vous conviennent à tous les deux. Nous donner des friandises lorsque nous sommes détendus peut nous aider à rester calmes lorsque cette situation se représentera !
  • Lui faire écouter des sons apaisants pensés pour les chats, ou tout simplement de la musique. 

Souvenez-vous que si votre chat semble plus sensible au bruit qu’auparavant, il est possible qu’une maladie sous-jacente en soit la cause. Dans ce cas, consultez votre vétérinaire sans attendre. Un comportementaliste diplômé pourra également vous conseiller pour le préserver du bruit environnant.

Abonnez-vous à notre blog pour bénéficier de nos trucs et astuces

Mentions légales Les informations collectées sont destinées à Ceva Santé Animale et au groupe afin de gérer vos demandes. Ces informations peuvent être partagées avec les prestataires afin d'organiser leur gestion. Conformément au Règlement Général sur la Protection des Données, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification et de limitation du traitement de vos données. Vous pouvez également, dans certains cas, vous opposer au traitement, retirer votre consentement et demander la suppression et la portabilité de vos données. Pour toute demande relative à vos données personnelles, veuillez visiter cette page.